Au programme : Lech Kowalski

// Invités

Né en Angleterre, d’origine polonaise, vivant entre la France et les États-Unis, le cinéaste Lech Kowalski est un témoin de son temps, de la scène punk new-yorkaise aux rues de Kaboul.
À l’occasion du festival Pocket Films, il présente son nouveau projet, Camera War.



- En continu - Petit salon / Salle des collections
Camera War
de Lech Kowalski. France, États-Unis / documentaire vostf 2009 extraits

La captation d’un système qui s’effondre, le relais d’idées, d’utopies, qui s’expriment en Europe et aux États-Unis. Lech Kowalski utilise indifféremment caméra professionnelle et caméra de poche pour réaliser ses « chapitres-films », mis en ligne sur Internet chaque semaine. Le projet sert également de matrice à des performances, des expositions…

Une production Capricci Films, en coproduction avec Extinkt Films. Voir le site camerawar.tv



- samedi 13 juin après Fuck, 20h30 salle 500
Rencontre avec Lech Kowalski

À l’occasion de la présentation exceptionnelle de Camera War dans le cadre de Pocket Films, Lech Kowalski revient sur la genèse et les particularités d’un projet audacieux. Avec Camera War, Lech Kowalski mêle son travail actuel avec des matériaux accumulés au fil de ses films et de ses engagements. Étape dans une carrière aussi prolifique que généreuse, le projet synthétise ses réflexions sur le monde contemporain et sa pratique de cinéaste travaillant à la marge du système.


- À découvrir également Fuck, une performance audiovisuelle d’un nouveau genre : samedi 13 juin 20h30 salle 500