Anti-Slapping

Une réponse au happy slapping

// Réflexions

Suite au phénomène du happy slapping qui, selon les medias, se répand rapidement en Europe, un collectif fondé en France par l’artiste Rosario Caltabiano, veut répondre à ces gestes de violence gratuite et filmée en opposant une nouvelle pratique : l’anti-slapping.

Cette pratique utilise le même protocole que le happy slapping : on trouve une « victime », on prend cette personne par surprise, un collaborateur filme l’action sur son téléphone portable et dès que l’action est faite et filmée on quitte la victime tout de suite.

Contrairement au happy slapping, l’anti-slapping se pratique sans violence (pas de gifles, pas de coups de poings, ou pire...). Il s’agit d’un geste doux, tendre, gentil : offrir une fleur, donner une caresse, un baiser, serrer la main de quelqu’un, etc.

Le but de l’anti-slapping est donc de récolter, rassembler et archiver un grand nombre de créations vidéos anti-slapping realisées par ceux qui ont envie et qui seront exposées sur le site : . www.anti-slapping.net

Vous êtes tous invités à vous exercer dans cette pratique au contenu pacifique, et aussi à diffuser cette initiative parmi vos amis. Il vous faut un téléphone portable avec vidéo -camera, un peu de créativité, un peu de courage et surtout beaucoup d’indignation face au phénomène happy slapping !

Visiter le site www.anti-slapping.net

Envoyez vos films anti-slapping à :

video anti-slapping.net