Festival de Rio 2009 (Brésil)

// Reprises

Des acteurs et des metteurs en scène de théâtre réalisent des films de fiction et des films politiques, des députés font des documentaires, des collégiens et élèves d’écoles primaires tournent et diffusent des objets audiovisuels non identifiés, un sculpteur tourne un film sur un peintre, un cinéaste fait un film chaque jour comme un combat, un conseiller en communication devient journaliste d’investigation, un réalisateur tourne son propre making of, un autre sort un long métrage dans les salles de cinéma, une chaîne de télévision produit des courts métrages... point commun : ils tournent tous avec un téléphone portable !

Ils font des films en toute liberté, nouveaux cinéastes inattendus, autorisés par ce nouvel outil qui est maintenant dans presque toutes les poches, et chaque film a une raison, un sens, une force, une beauté, une importance.

Autre point commun : ces films ont été initiés, suscités, produits ou coproduits, découverts, et surtout diffusés par le Forum des images, à Paris, dans le cadre du Festival Pocket Films.

Conclusion : cet outil improbable s’il en est en tant que caméra, le téléphone portable, est réellement un nouveau pinceau dans la palette des cinéastes.

5 Pocket films sont repris à l’occasion de ce festival :

  • « J’aimerais partager le printemps avec quelqu’un », le long métrage de Joseph Morder.
  • Compétition Pocket Films 2009.
  • Étude de mouvement. Séance avec des films d’Alain Fleischer, Raphaël Maze, Dario Apostoli, Catherine Mc Innis, ...
  • Tranches de vie. Des films du vécu, du quotidien. Le téléphone comme outil de l’intime.
  • Palmarès festival étrangers.


Le site du Festival de Rio 2009