La sensibilité au quotidien

// Paroles de réalisateurs

Ysé Tran.

"L’expérience d’avoir sur soi une caméra de petite taille m’a rendue sensible au quotidien.

La pauvreté de l’image, (définition et couleur, le son est particulièrement mauvais), ne permet pas d’envisager autre chose que des petites notes quotidiennes.

Les résultats sont très modestes.

Je ne sais pas pourquoi j’ai eu envie de raconter quand même une histoire. Le plaisir vient très vite. “Ben oui” m’a pris 10 minutes. Il faut peut-être en faire, comme ATABEKIAN Christophe , un exercice quotidien."