Autoportrait de Galienni

// Points de vue

Une main brandit un Polaroïd, l’autre tient le téléphone portable. « Clic-clac », la photo, ce fameux format carré, surgit : blanche, brouillée. Une petite musique se met en marche, un air simple et répétitif qui semble vouloir nous dire « patientez svp »... « nous allons vous répondre ».

Une main brandit un Polaroïd, l’autre tient le téléphone portable. « Clic-clac », la photo, ce fameux format carré, surgit : blanche, brouillée. Une petite musique se met en marche, un air simple et répétitif qui semble vouloir nous dire « patientez svp »... « nous allons vous répondre ». On attend donc. La main agite la photo, le corps se ballade, on visite un appartement. Des formes se dessinent, des zones sombres percent l’aspect neigeux. Devant nous enfin, le visage de celui qui réalise une image fixe dans l’espace temps d’une image en mouvement. Galienni se sonde, un œil dans chaque main.

Dorothée Cuny

Voir Autoportrait

IMG/flv/autoportrait.flv