Festival Pocket Films 2006

// Édition 2006

Le Palmarès

La deuxième édition du festival Pocket Films a présenté quatorze films en compétition officielle. Présidé par CharlElie Couture, le jury du festival a réuni Tonie Marshall, Natacha Régnier, Jean-Marc Lalanne et Etienne Blanchot. Ce jury a décerné trois prix, dotés par SFR.

- Les Trois Prix du Jury

Le 1er Prix du Jury : Le Cahier froid de Jean-Claude TAKI (France, 2006, 24min)

Le Lauréat reçoit 2 000 euro et un téléphone mobile vidéo.

Le 2éme Prix du Jury : Perle de Marguerite LANTZ (France, 2006, 4min47)

La lauréate reçoit 1 000 euro et un téléphone mobile vidéo.

Le 3éme Prix du Jury : X Point de Fransisco J0YA-ROLDAN (Grande-Bretagne, 2006, 8min)

Le lauréat reçoit un téléphone mobile vidéo.

- Le Prix du Public

Parmi les films en compétition, le public a décerné son prix au réalisateur Léonard BOURGOIS-BEAULIEU pour son film Occupé .

Le lauréat reçoit un téléphone mobile vidéo, offert par SFR.

Le festival Pocket Films a accueilli plus de 8 500 spectateurs durant le week end et 30 films ont été réalisés par le public dans les studios de réalisation.


Les “voix” de l’exploration

L’ observation des pratiques artistiques a

toujours confirmé leur lien avec les avancées

technologiques. Ne sont-elles pas un véritable

outil de création lorsque l’artiste les transforme

par lui-même ? Ainsi, lors du tournage de

Chronique d’un été, Jean Rouch contactait tous

les deux jours l’ingénieur Coutant afin d’adapter

aux besoins du tournage la caméra 16 mm conçue

par ce dernier. Et inventait avec Edgar Morin le

cinéma vérité. Par son questionnement des

relations entre cinéma, techniques et société, le

Forum des images s’est naturellement engagé sur

la voie des images vidéo réalisées avec téléphone

mobile et, en 2005, crée, en partenariat avec

SFR, le festival Pocket Films. Situés au croisement

du cinéma et des dernières innovations

technologiques, les projets initiés pour Pocket

Films incitent les artistes à explorer le téléphone

mobile 3G qui peut désormais enregistrer,

diffuser, envoyer et recevoir des vidéos.

Les films de cette deuxième édition -

plus élaborés, plus longs, avec une meilleure

qualité d’image - témoignent d’une grande

liberté dans l’exploitation des capacités

de cet outil et d’une réflexion sur ses usages.

Au-delà des films, le festival s’ouvre également

à l’art contemporain et aux artistes plasticiens

en s’appuyant sur les capacités du téléphone

mobile vidéo : MMS vidéo et visiophonie. Les

visiteurs ont ainsi l’opportunité de découvrir

une sculpture qui se transforme au gré des

images qui la composent, des fresques d’écrans

mobiles... L’originalité et la diversité des mises

en scène naissent du téléphone mobile :

il est tout à la fois enregistreur, émetteur

et récepteur des relations à soi et aux autres.

Laurence Herszberg

directrice du Forum des images

Le festival Pocket Films est organisé par le Forum des

images en partenariat avec le Centre Pompidou et SFR.

En partenariat avec :

Télécharger le programme en pdf

PDF - 2.7 Mo
Brochure Pocket Films 2006