Coup de chapeau aux amis ...

// Invités

Avant de partir courir le monde, il faut s’assurer des étapes. La réalisation de ce panorama international de la création avec téléphone mobile vidéo a été envisagée comme un voyage. Grâce à des organismes du monde entier, oeuvrant tous pour la reconnaissance des potentialités de cet outil, ce panorama international dévoile un domaine artistique en pleine ébullition.

Avant de partir courir le monde, il faut s’assurer des étapes. La réalisation de ce panorama international de la création avec téléphone mobile vidéo a été envisagée comme un voyage. Grâce à des organismes du monde entier, oeuvrant tous pour la reconnaissance des potentialités de cet outil, ce panorama international dévoile un domaine artistique en pleine ébullition. En fil d’Ariane de ces programmes composés de courts métrages de plus de vingt-cinq pays, découvrez en certains sélectionnés ou initiés par :

Fluxus International Film Festival on the internet (Brésil), se définissant depuis sa création en 2000 comme un espace d’exposition et de diffusion exigeant, autour du cinéma sous toutes ses formes.

Mobile Exposure (États-Unis), le plus ancien événement consacré aux outils mobiles vidéo comme moyens d’expression artistique.

L’initiative conjointe et unique des “MicroMovies”, associant les festivals de courts métrages interfilm Berlin (Allemagne), le St. Kilda Film Festival (Australie) et le Festival Internacional de Curtas Metragens de São Paulo (Brésil).

La compétition One Take, organisée par le Festival International du Film de Rotterdam (Pays-Bas) auprès des invités du festival et des étudiants de la De Kooning Academy.

Le projet MotoFilm, associant le Talent Lab du Festival International du Film de Toronto (Canada) et Motorola.

Lommefilm (Danemark), The Smalls (Royaume-Uni) et Blackboxtv (Chine), Telemig arte.mov (Brésil) communautés hyperactives de jeunes créateurs.

Cellflix Metroer (Chine) et Corfofonino Film Festival (Italie), deux jeunes festivals soutenant la création avec mobile, le premier via le quotidien de Shangai Metroer, le deuxième en amateur éclairé.