Expérience de “spect-acteur” (2008)

// Paroles de réalisateurs

Expérience de “spect-acteur”

Le Forum des images s’associe à L2D2 - Djeff Regottaz, chercheur à l’université Paris-8, Loïc Horellou, graphiste et plasticien, et Pauline Goasmat, réalisatrice - pour offrir au public un film interactif* piloté par les spectateurs via leur téléphone mobile transformé en télécommande.



Quel est le sujet de votre film ?
L2D2 : À la suite d’une intervention chirurgicale dentaire, un jeune homme est en mesure de capter les SMS et les conversations sur les téléphones portables l’environnant. D’où quiproquos et tensions dans son entourage.
Les spectateurs sont acteurs du film puisqu’ils influent sur le cours du récit via les messages ou les appels qu’ils passent à des numéros affichés à l’écran.


Comment réalise-t-on un film interactif ?
L2D2 : Nous travaillons par briques de scénario. Une arborescence détermine quelle brique amène vers telle autre, mais le choix dépend des spectateurs.
Les acteurs tournent certaines scènes plusieurs fois, avec une tonalité et une finalité différentes. Mais quel cauchemar pour la traque aux raccords !


Pourquoi avoir exploré un tel dispositif ?
L2D2 : Le cinéma interactif et les récits génératifs nous intéressent depuis longtemps. Ces dispositifs sont souvent lourds ou trop techniques, ce qui a empêché de véritables expériences avec le grand public. Avec notre système, chacun utilise son propre téléphone comme une télécommande. Il nous tarde d’observer les réactions du public : va-t-il participer, y prendre goût, aller au-delà de ce qu’on imagine ?

* Produit par Utopie Films.




Synopsis


Emile est amoureux de Lila...
Mais il est victime d’une malédiction familiale : ses dents sont d’horribles chicots désordonnés. Sa fiancée, qui ne supporte plus cette disgracieuse particularité, lui pose un ultimatum : l’intervention chirurgicale ou la rupture !

Pourtant, c’est après la visite chez le dentiste que les vrais problèmes commencent pour Emile. L’énorme appareil dentaire qui lui est posé le transforme en antenne humaine. Il se met à capter les conversations téléphoniques et les sms de tous les téléphones qui l’entourent. Notre héros vit un véritable cauchemar... Trouvera-t-il à nouveau le repos ?

Tout dépendra des spectateurs...

Car E1000 est une fiction interactive et immersive.

La quête d’un dispositif opérationnel de « cinéma interactif » a connu les occurrences les plus farfelues et les plus complexes. Djeff Regottaz, artiste numérique et chercheur au laboratoire Paragraphe, et Loïc Horellou, graphiste indépendant et artiste plasticien, ont eu l’idée d’utiliser comme « télécommande » un objet quotidien, présent dans presque toutes les poches. C’est à l’aide de son propre téléphone mobile que le spectateur est invité à interagir avec le film. Cette expérimentation est une envie de cinéma au sein même de sa salle. Renouer avec un cinéma populaire et participatif. Ainsi, le téléphone habituellement banni des salles devient avec E1000 un prétexte pour créer ce moment de partage entre le film et les spectateurs et entre les spectateurs eux-mêmes.

Interactif, ce film est également immersif. Les appels et les sms1 que les spectateurs envoient seront intégrés au film. A la différence d’autres expériences de films interactifs, le système mis en place n’interrompt pas la projection pour proposer un choix au spectateur. Tout est dans le flux. Le résultat final ne peut pas être un film, mais plusieurs, déterminés en fonction de l’action des spectateurs.

E1000, film interactif et immersif présenté sous forme de court-métrage et réalisé par Pauline Sylvain-Goasmat, représente pour Utopie Films une expérience unique et enrichissante. En tant que jeune production, Utopie Films est attentive aux nouvelles technologies, aux nouvelles formes de narration, à la plus-value qu’elles peuvent apporter à une œuvre cinématographique.

Le festival Pocket Films met en valeur un cinéma différent dans sa conception, son tournage, son montage, sa diffusion. C’est donc tout naturellement que le Forum des Images s’est associé à Utopie Films dans le développement de ce projet qui sera diffusé lors de la soirée d’ouverture de l’édition 2008. Le festival présentera E1000 en exclusivité.

Toutes les versions des différents E1000 projetés en salle seront conservées, archivées et diffusées sur le site Internet du film, www.E1000.fr

Le détail des séances