Séances

La caméra de poche se popularise conjointement à la diffusion de la vidéo amateur sur Internet. L’image amateur n’a sans doute jamais été à ce point visible et, en même temps, autant diluée dans son propre flux. Le pari de la compétition 2007 est de refléter l’excellence de la production mondiale et son interdisciplinarité artistique : fictions, documentaires, films expérimentaux et performances vidéo témoignent de la variété créatrice du monde entier

Séance 4ème écran : Séries mobiles

// Séances

Le format de la série se prête particulièrement bien au téléphone mobile : profiter d’un moment d’attente, où que l’on soit, pour regarder un mini épisode. Rapides, incisifs, divertissants, c’est ainsi qu’on les préfère ! Découvrez des séries adaptées à toutes les situations, pour se détendre - même au bureau (Low Morale et Mobbed made in MTV), ou méditer sur l’homo mobilus (RL de la poétesse australienne Geniwate) : dans toute bonne série, la proximité avec ces personnages de fiction renvoie un peu à soi... (...)
Lire la suite »

Séance 4ème écran : Mémoire mobile

// Séances

Un téléphone mobile sert à téléphoner, mais aussi à accumuler des souvenirs, bons et mauvais, des amitiés, des lambeaux de mémoire. Ce statut très particulier de l’objet, à la fois outil prosaïque de communication et réceptacle de fragments de vie, n’a pas échappé aux cinéastes et artistes, qui vous proposent dans ce programme de partager quelques instants souvenirs et expériences d’inconnus. Documentaires ou films d’animation, de petites perles de vie qui se glissent dans la poche. Rapprochez-vous de votre (...)
Lire la suite »

Séance 4ème écran : Images mouvementées

// Séances

Symbole d’un monde rétréci par la technologie, le téléphone mobile se trimballe, s’utilise en pleine course, ou plus ou moins confortablement calé dans un transport (peut-être) en commun. Donc quoi de mieux à contempler en mouvement que des invitations au voyage, des flâneries ou des sprints ? Que vous adoptiez un pas dynamique ou solennel, furtif ou serein, entrez dans la danse et soyez prêts à vous adapter à tous les tempos ! 1. Roadmovie Gerco Lindeboom Pays-Bas / 2006 fiction 30sec sélection (...)
Lire la suite »

Séance 4ème écran : (tout) petit écran

// Séances

Comment faire rentrer des émotions dans une surface de la taille d’une carte de crédit ? Loin de refréner l’inventivité, le micro écran du téléphone mobile inspire au contraire aux artistes des dispositifs plastiques ingénieux, cocasses ou mystérieux, où l’intimité entretenue par l’homo mobilus avec sa connexion au monde portatif est intelligemment mise en jeu. Un univers miniature surgit, tantôt hystérique, tantôt troublant. Approchez-vous un peu plus près, et découvrez les créatures merveilleuses qui (...)
Lire la suite »

Becoming More and More Human in the Same Within the Same de Lou Castel (long métrage)

// Séances

Au grand jour, à la fenêtre de son appartement dominant un carrefour en plein travaux, le filmeur tente de capter la présence d’un vagabond jamais visible et noyé dans le flux des circulations et des activités de la ville. Nuit noire, en bas dans la rue, le cinéaste pose sa caméra pendant de très longues minutes pour, peut-être, entrapercevoir la vie recluse sous un Abribus. Lou Castel se confronte et confronte le spectateur à sa propre impuissance, affrontant le refus ou l’impossibilité de voir (...)
Lire la suite »

Le voyage en Italie d’Arnold Pasquier (long métrage)

// Séances

Entre Milan et Rome, les paysages découverts se succèdent et se subliment au rythme des pas complices du compagnon de voyage. Presque toujours vu de dos et au centre du paysage, le corps marchant de l’ami ou de l’amant - également figure du filmeur projeté à l’écran - s’avance sensuel dans le décor chantant d’une Italie chatoyante. Ce jeu de masque de la silhouette en marche devient tableau, monté en série, qui recueille à chaque étape les impressions du voyage. “J’ai tenté”, écrit Arnold Pasquier, “de (...)
Lire la suite »

Harat de Sepideh Farsi (long métrage)

// Séances

Au départ de Paris, une petite fille accompagnée de sa mère - la cinéaste - part en Iran rejoindre son grand-père et entreprend un voyage en Afghanistan, pays tant fantasmé, mais jamais visité depuis trois générations, depuis le départ de son arrière-grand-père pour l’Iran. Filmant sa fille et son père - et filmée à son tour par sa fille avec une caméra de poche - la cinéaste met en scène deux regards et tisse un carnet de voyage doublé d’un album de famille qui éclôt. Au pays des ancêtres disparus, la (...)
Lire la suite »

J’aimerais partager le printemps avec quelqu’un de Joseph Morder (long métrage)

// Séances

“À la demande du festival Pocket Films, j’entreprends le tournage d’un journal filmé avec téléphone portable caméra. La période de tournage prévue (entre février et mai 2007) verra se dérouler plusieurs événements : des anniversaires - souvent importants, le récent emménagement dans un nouvel appartement, des voyages, la vente de l’appartement familial, la campagne des élections présidentielles, la rencontre avec Sacha. Et pourtant, la grande question de ce nouveau projet tourne autour de la découverte (...)
Lire la suite »

Triton de Benoît Labourdette (long métrage)

// Séances

Un homme seul et anonyme parmi les anonymes évoque sa difficulté à vivre en plein jour à l’ombre des heures les plus funestes de l’Histoire contemporaine. Le souvenir ombrageux de la Shoah obscurcit le quotidien où se cherche, désespérément, une légèreté à jamais perdue. À partir d’images et de sons, fragments de foule et de ville récoltés pendant deux ans, l’auteur peuple le grand écran - un format scope solennel - d’une multitude de vignettes passagères sur l’éphémère, propres à traduire la mélancolie. (...)
Lire la suite »

Trans-siberian to Vladivostok d’Emmelene Landon (long métrage)

// Séances

Emmelene Landon pose pieds dans le Transsibérien qui l’avait conduite en Europe trente-six ans plus tôt après avoir quitté son Australie natale. C’est le même voyage qu’elle avait entrepris dix-huit années auparavant pour Pékin, où elle avait exposé ses toiles. Aujourd’hui, son projet artistique est double : réaliser un film - pictural - et écrire un roman rapporté de Vladivostok, port du bout du monde et ville secrète qui éclôt lentement depuis 1992. “Le pari, c’est d’utiliser cet objet qu’est le (...)
Lire la suite »

Pages 1 | 2 | 3